Bien-être

L’importance de bien connaître ses valeurs

Les valeurs sont à la base de notre identité et pourtant peu de personnes s’y intéressent.
Elles servent à prendre des décisions importantes et sont le moteur qui nous fait avancer.
Ce sont elles qui motivent nos actions et qui influencent nos décisions.
 
 

Nos valeurs nous guident pour avoir ou maintenir une motivation, pour construire un projet professionnel, changer d’emploi, déterminer si une relation nous satisfait ou pas.

 
Les valeurs sont à ce point importantes que, lorsqu’elles ne sont pas respectées, nous pouvons ressentir de l’irritation ou une gêne dont nous n’identifions pas toujours la raison. Lorsqu’elles sont bien présentes, nous sommes “alignés” et nous ressentons du bien-être.
Je pourrais comparer cela à notre petite voix intérieure : elle nous informe qu’une situation nous convient ou pas.
Connaître nos valeurs nous permet donc de mieux comprendre nos réactions dans une situation personnelle ou professionnelle et d’opérer les choix qui nous correspondent.
Elles contribuent à mieux nous connaître et à déterminer ce qui est bon pour nous (lire l’article “C’est décidé ! Je prends soin de moi !”).
 

Mais c’est quoi une valeur finalement ?

Voici la définition donnée par le Larousse :

Valeur : Ce qui est posé comme vrai, beau, bien, d’un point de vue personnel ou selon les critères d’une société et qui est donné comme un idéal à atteindre, comme quelque chose à défendre.

J’ajouterais que nos valeurs reflètent ce qui est important pour nous. Elles sont une manière de décrire nos motivations individuelles. Associées à nos croyances, elles sont les causes qui orientent nos prises de décision.

Il ne s’agit donc pas d’un vague concept auquel vous adhérez globalement.

Par exemple, vous pouvez estimer que la valeur justice est importante.
Certes, vous êtes touché de plein fouet si vous (ou une personne que vous aimez) subissez une injustice.

Mais est-ce véritablement une valeur fondamentale ? Celle qui va vous donner envie de vous lever le matin ? Est-elle à ce point importante pour vous que vous pourriez y consacrer votre vie ?

Une valeur est donc une source de motivation permanente qui vous pousse à agir d’une certaine façon. Et c’est VISCÉRAL !

Vous pouvez maintenant percevoir la force des valeurs qui vous animent.
Et l’impact positif qu’elles peuvent avoir sur vos choix et votre vie en général.

Si vos valeurs déterminent vos choix, elles impactent également le ressenti que vous pouvez avoir dans plusieurs domaines de votre vie.
Par exemple, il peut arriver qu’une situation ou une relation, dans le domaine privé ou professionnel, soient mal vécues simplement parce que vos valeurs ne sont pas respectées.
Il est intéressant dans ce cas de faire le lien entre ce qui ne vous convient pas et la ou les valeurs qui sont concernées.
Et ensuite vous demander ce que vous pouvez mettre en place, ce sur quoi vous pouvez agir, pour rétablir l’équilibre.

Soyez donc attentif à vos valeurs et si vous voulez être heureux et épanoui dans ce que vous faites, je vous recommande de les écouter attentivement.

Pour changer ce qui ne vous convient pas, commencez par vous aligner sur vos valeurs.
Première étape pour entreprendre et réussir un changement de vie 👍


Pour initier le changement en respectant vos valeurs, contactez-moi et…
Switchez 🙂 !

 

choisir son coach

Comment choisir son coach personnel ?

Excellente question !

Pour bien choisir son coach, penchez-vous d’abord sur la qualité de son parcours de formation.
L’expérience (ou l’expertise) par exemple permet de devenir un “expert” dans son domaine. Dans ce cas, on parlera plutôt de “consultant” ou de “conseiller”.
L’expérience seule ne suffit pas. On ne s’improvise pas coach.

Préférez un coach ayant suivi une formation certifiée par l’ICF, complétée par de nombreux outils d’accompagnement.

choisir son coach

L’ICF a défini les 11 compétences selon des critères et des exigences spécifiques que le coach se doit de respecter.
Les écoles de coaching accréditées par l’ICF veillent à ce que les futurs coachs maîtrisent l’ensemble de ces compétences à l’issue de la formation.
Pour connaître les 11 compétences d’un coach selon l’ICF, cliquez ici.


Un coach professionnel complète ses connaissances et cherche à acquérir de nouveaux outils tout au long de sa carrière.
Il travaille à son développement personnel afin d’accompagner au mieux ses coachés.
Un coach professionnel doit également être supervisé. Vous pouvez lui demander le nom de son superviseur. 


Choisir son coach en privilégiant la qualité de la relation.

Ceci est primordial pour que votre coaching soit efficace.
Il est important que la confiance soit présente dès les premiers instants.
Un coach professionnel est bienveillant. Il accueille vos difficultés ou votre souffrance de manière empathique.

Avant de choisir son coach, il est recommandé d’évaluer la qualité de la relation. Pour vous y aider, vous pouvez commencer par vous demander comment vous vous sentez à l’issue de ce premier contact ? Êtes-vous à l’aise et en confiance ? Vous sentez-vous compris et non jugé ? Vous sentez-vous stimulé par ce coach et avez-vous envie d’aller de l’avant avec lui ?

Pour répondre à toutes ces questions, prenez contact et posez toutes les questions importantes pour vous.

Enfin, la question du budget est importante.

Choisissez un coach dont les tarifs correspondent à votre budget. Il ne s’agit pas de choisir le moins cher (car vous risqueriez d’en avoir pour votre argent et pas plus) ni le plus onéreux mais de trouver le bon compromis en tenant compte de la qualité de la prestation, la qualité de la relation et le juste prix.

Pour terminer, le prix des services est également lié au type de coaching.
Ainsi, par exemple, le prix d’un coaching privé est différent d’un coaching en entreprise.

Afin de répondre au plus juste à vos attentes, je vous invite à me contacter pour un premier entretien sans engagement au 0499/81 89 89 ou via le formulaire de contact.

 

Comment pourrais-je enfin vivre ce que je souhaite vraiment ?

Un jour, vous vous réveillez…

Quel est le sens de ma vie ?
Qu’ai-je envie d’accomplir ?
Pourquoi ai-je l’impression de tourner en rond, de ne pas avancer dans ma vie personnelle ou professionnelle, de (re)faire constamment les mêmes choses ou les mêmes erreurs ?
Comment faire pour vivre ce que je désire vraiment ?

Beaucoup de questions et peu de réponses…

Mon accompagnement va vous permettre d’envisager un autre possible et de trouver les clés pour réaliser enfin ce que votre cœur veut vraiment. Dans tous les domaines de votre vie.


Contactez-moi pour en savoir davantage et…
Switchez ! 🙂

 

Burn out

Vous cherchez des clés pour retrouver un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle ? Suivez le guide !!

Conserver un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle est devenu aujourd’hui une quête pour beaucoup de travailleurs.

Qu’ils soient salariés ou indépendants, nombreux sont ceux qui ramènent à la maison les soucis générés au travail. De plus en plus, ils continuent même à travailler une fois rentrés chez eux.

Fréquemment, il vous arrive de répondre à vos emails professionnels alors que vous passiez un agréable moment en couple ou en famille.

Dans la soirée, alors que vous avez enfin un moment pour vous, votre esprit tourne en boucle sur les problèmes rencontrés dans la journée, des tâches à effectuer et celles à ne pas oublier.

C’est le dossier laissé en stand-by sur le bureau, le mail auquel vous n’avez pas eu le temps de répondre, les délais non respectés sur un chantier qui empêchent de se détendre véritablement.

 
Difficile de vivre le moment présent.
L
‘esprit vagabonde pour retourner… à l’atelier, au magasin ou au bureau.

Vous reportez ou annulez votre activité favorite pour terminer votre tâche professionnelle.
Vous restez connecté(e) au restaurant, au bord des pistes de ski ou de la piscine. Il vous est même arrivé d’annuler des congés pour travailler.
Il est temps d’agir !
Car votre temps de repos diminue comme une peau de chagrin et vos forces disparaissent.

 

Apprendre à “décrocher”, voilà le défi qui s’impose à de nombreux travailleurs aujourd’hui !

Alors voici une liste des premières choses à mettre en place pour retrouver l’équilibre :

  • Commencer par vous demander : “Qu’est-ce qui est essentiel pour moi ?” ou “si j’apprenais qu’il ne me reste qu’une seule journée à vivre, à quoi ressemblerait-elle ?”
    Avoir le sentiment de passer à côté de sa vie, et surtout de l’essentiel, n’est pas agréable, n’est-ce pas ?
    En prendre conscience est le premier pas…

  • Apprenez à dire non : quel que soit votre métier, il est important d’apprendre à dire non. Vous ne pouvez pas dire oui à tout et espérer garder votre énergie en permanence. Pour mieux continuer, il faut vous préserver.

  • Reconnaissez vos limites : il n’y a aucune gêne à ressentir lorsque vous êtes fatigué(e) et que vous avez besoin d’une pause. Prenez-la !

  • Faites appel à l’équipe : demandez de l’aide à vos collègues, signalez à votre responsable que vous êtes surchargé(e).

  • Ne surestimez pas vos forces : toutes les personnes ayant vécu un épuisement professionnel ou un burn-out vous le diront : tous pensaient qu’ils pourraient tenir davantage et résister à la fatigue et aux problèmes rencontrés au travail.

  • Faites-vous aider : quelle que soit la technique que vous choisissez, faites-vous aider par quelqu’un qui vous rappellera qu’il faut avant tout prendre soin de vous pour pouvoir continuer à prendre soin des autres.

 

Vous souhaitez trouver les clés et trouver le juste équilibre entre votre vie privée et votre vie professionnelle, contactez-moi et…

Switchez !

Me contacter

 

Prendre soin de soi

C’est décidé ! Je prends soin de moi !

“J’ai oublié comment prendre soin de moi.”

Voilà une phrase que j’entends souvent pendant les séances de coaching.
Vous êtes pris dans le tourbillon de la vie, investis dans le boulot (parfois jusqu’à l’épuisement) et l’éducation des enfants. Et vous avez cessé de vous consacrer du temps. 
Prendre soin de soi nécessite alors de passer par une reconnexion à soi-même.


Lorsque nous cessons de pratiquer une activité, nous en perdons l’habitude.
Si nous cessons de nous écouter et de prendre soin de nous, nous oublions comment procéder.
Nous oublions même à quel point nous aimions cette activité !

Conséquence : Lorsque certaines personnes ont cessé de prendre soin d’elles depuis longtemps, elles peuvent se sentir déprimées. Elles éprouvent de l’anxiété et ne comprennent pas ce qui leur arrive.
Le moment est venu de “prendre soin de soi “, et elles ne savent pas comment le faire.
Elles font face à une tâche qui est presque impossible et étrange. Elles ne savent pas par où commencer.

Prendre soin de soi : plus facile à dire qu’à faire

Je suis bien d’accord que prendre soin de soi est plus facile à dire qu’à faire. 
Il y a toutes sortes de fausses bonnes excuses pour ne pas le faire, telles que le manque de temps et le fait de ne pas se considérer comme la priorité du moment !

À cela s’ajoute souvent :

  • une bonne dose de culpabilité

  • la peur du jugement ou de l’incompréhension des autres

  • la difficulté à dire « non »

  • la difficulté à se fixer des priorités ou à faire des choix assumés

  • et parfois un manque de motivation ou de volonté de s’occuper de soi.

N’oubliez jamais vos propres besoins !

Si, parfois, certaines circonstances d’urgence nécessitent de mettre de côté nos propres besoins, cela ne doit en aucun cas être systématique et à n’importe quel prix.

Prendre soin de soi est un acte de générosité

Prendre soin de soi est un acte de générosité ! C’est offrir à ceux que nous aidons, le meilleur de nous-mêmes !

En prenant soin des autres, nous avons parfois tendance à nous oublier et à ne pas prendre soin de nous. Pourtant, c’est primordial, non seulement pour nous, mais aussi pour tous ceux que nous aidons.

En nous assurant d’aller bien, nous offrons le meilleur de nous-mêmes.

Pour pouvoir efficacement prendre soin de soi, la première étape est d’apprendre à mieux se connaître. 

Savoir clairement quels sont nos besoins, nos valeurs, nos envies, nos limites ; comment fonctionnent nos émotions, notre mental, notre corps ; comprendre ce qui nous booste et ce qui pompe notre énergie ; ce qui nous ressource et ce qui nous stresse.
Cette compréhension de nous-mêmes nous poussera vers plus de bienveillance et de respect envers nous-mêmes. Et c’est ce qui déclenche souvent le déclic pour mieux prendre soin de soi.

“Concrètement, comment prendre soin de soi ?”

La bonne nouvelle c’est que prendre soin de soi ne nécessite pas d’énormes changements.


Voici quelques pistes pour commencer dès aujourd’hui à prendre soin de vous :

1. Au quotidien, veillez à assurer vos besoins fondamentaux

 Il s’agit d’apprendre à valoriser ces petits détails qui font la différence et qui vont nous permettre d’aller bien.
Identifiez vos besoins fondamentaux à respecter absolument.

Qu’il s’agisse du nombre d’heures de sommeil, de votre alimentation, de l’activité physique, listez vos besoins fondamentaux et organisez-vous du mieux possible pour les respecter.

2. Organisez votre environnement pour vous sentir bien chez vous

Maintenir votre maison, votre pièce et votre environnement de travail en ordre représente un pas en avant dans l’art de prendre soin de vous. L’endroit où vous résidez doit inviter au séjour. Et non à la fuite. Le désordre, le manque de lumière et le manque de chaleur humaine nous rendent mal à l’aise. Et cela, si nous le vivons tous les jours, augmente le malaise psychologique général.

3. Faites une liste de ce qui vous fait du bien

En premier lieu, listez tout ce que vous aimez et ce qui vous rend heureux, car dans l’urgence de la vie quotidienne, on peut oublier ce qui nous fait plaisir et qui nous fait du bien.
Les possibilités ne manquent pas. Il peut s’agir de petites choses très simples comme :

  • Profiter du soleil

  • Aller prendre un café avec une personne que vous aimez

  • Dessiner

  • Lire un bon livre

  • Boire une tisane dans un endroit confortable de la maison ou sur une terrasse

  • Bricoler dans votre atelier

  • Faire une pause déjeuner à l’extérieur plutôt que de manger devant son ordinateur

  • Écouter de la musique pour se relaxer

  • Cuisiner ou pâtisser

  • S’octroyer des dimanches à ne rien faire du tout

  • Prendre un bain chaud

  • Faire une balade, faire un tour à vélo

  • etc…

4. Engagez-vous à prendre soin de vous

Une fois que votre liste est établie, il est important de vous engager à prendre un temps rien que pour vous tous les jours. Ce moment ne doit pas nécessairement être long mais il est important qu’il soit juste pour vous. Quinze minutes pendant la pause de midi ou juste après le coucher des enfants. Le principe étant de vous octroyer un break bien mérité. Plus vous allez prendre du temps pour vous, plus y prendrez goût. Très vite, vous ne pourrez plus vous en passer tellement cela vous fera du bien.

Voici un exercice simple. Lister 5 choses que vous voulez réellement réaliser. Puis, à raison d’une par jour, faites-les.

Choisissez des choses facilement atteignables et qui ne dépendent que de vous. Des choses que vous pouvez faire sans avoir à les différer ni à peser le pour et le contre.

Progressivement, vous installerez une saine habitude dont vous ne pourrez plus vous passer !

5. Occupez-vous de vous. Ce n’est pas égoïste !

Il n’est pas ici question de n’être focalisé que sur soi et ses besoins, mais de veiller à ce que chacun puisse conserver l’espace qui lui est indispensable. Vous pouvez faire passer vos besoins en premier quand il le faut, sans être égocentrique ou insensible.
S’occuper des autres ne dispense pas de s’occuper de soi !

6. Affirmez-vous dans vos choix et respectez-vous

Savoir ce que voulez est une bonne chose, y compris pour votre entourage. Les gens sont d’autant plus à l’aise avec vous qu’ils sentent que vous savez ce que vous voulez et ce que vous attendez d’eux.

L’affirmation de soi est une compétence qui s’apprend. Elle vous sera utile toute votre vie. Affirmez ce que vous voulez. Donnez-vous pour objectif de dire “non” ou “oui” en vous respectant. Osez dire
« non je n’ai pas envie, cela ne me convient pas » ou « oui, ça m’intéresse, je voudrais vraiment le faire ».
Pour commencer à vous affirmer, apprenez à dire « non ». Si vous n’y arrivez pas, faites appel à un coach ou à une personne qui sait. Elle vous montrera comment faire et vous apportera son soutien.

7. Prenez soin de vous pour pouvoir prendre soin des autres.

Comment donner du temps aux autres quand on en manque pour soi ?
Comment donner de l’affection quand on en manque soi-même ?

Il est plus facile d’être généreux quand on dispose des réserves psychologiques, affectives ou matérielles dont on a besoin. Il est également plus facile d’être attentif aux besoins des autres lorsqu’on prend soin des siens.

8. N’oubliez pas que vous êtes la personne la plus importante pour vous.

Traitez-vous comme tel et prenez soin de vous !

 

Conclusion

Les gens qui prennent bien soin d’eux sont généralement plus agréables, de meilleure compagnie, de meilleure humeur, plus efficaces et en meilleure santé !
Il y a de nombreux bénéfices à prendre soin de soi, que ce soit pour soi ou pour les autres.
Alors, aucune excuse ! Car ne pas prendre soin de soi pourrait presque devenir un acte égoïste ! 

Je démarre mon coaching !

Un coach vous accompagne pour identifier les freins qui vous empêchent de prendre soin de vous.
Il vous aidera à mettre en place de nouveaux comportements réflexes pour augmenter votre affirmation, votre confiance, votre optimisme et à vous sentir épanoui (en savoir plus).

Switchez 🙂 !

Me contacter

Burn out

Prévenir ou sortir du Burn Out grâce au coaching

Depuis quelques années, l’expression Burn Out a envahi les médias et le sujet préoccupe le monde du travail et de la santé.

Décliné en Burn In ou Bore Out, le mal-être au travail peut déboucher sur l’épuisement professionnel et doit être pris au sérieux.

 

Les symptômes du Burn Out

  • Régulièrement, vous partez travailler le matin, la boule au ventre, en redoutant la journée qui vous attend ?

  • Vous vous sentez vidé, épuisé après vos journées de boulot et n’avez plus d’énergie pour vos activités habituelles ?

  • Vos périodes de congé ne suffisent plus pour récupérer la fatigue accumulée ?

  • En vacances ou en week-end, vous n’arrivez plus à déconnecter et vous ressassez sans cesse les problèmes rencontrés dans votre activité professionnelle ? (Lisez aussi cet article sur le blog)

  • Vous n’avez plus envie de passer du temps avec vos collègues ? Vous évitez même les fêtes ou les drinks organisés au bureau ?

  • Vous êtes constamment stressé ou perdez votre sang-froid de plus en plus souvent ?

  • Votre famille et vos amis disent que vous n’êtes plus “comme avant”. Vous vous plaignez sans cesse de votre job ?

  • Les maux de têtes, de dos ou digestifs deviennent chroniques ? Ne les négligez pas. Consultez votre médecin traitant.

Si vous présentez plusieurs de ces signes associés à des difficultés professionnelles persistantes, ne les prenez pas à la légère.

Le syndrome d’épuisement professionnel est un mal qui, paradoxalement, touche des personnes très compétentes, motivées, qui aiment le travail et leur métier en particulier. Elles sont souvent tellement investies dans celui-ci qu’elles ont du mal à reconnaître les signes d’épuisement ou les prémices du burn out (Faire le test de l’épuisement professionnel/burn out).

L’envie de travailler est telle que la plupart des personnes qui me contactent, qu’elles soient en arrêt ou en activité, n’ont qu’une idée en tête : retravailler ou changer d’emploi le plus vite possible.

 

Un coach n’est pas un psychologue


N’envisagez le coaching que si vous avez suffisamment d’énergie pour la réflexion et le travail personnel qu’il nécessite.

Si vous êtes en burn out ou si vous éprouvez encore le besoin de parler de votre épuisement, adressez-vous d’abord à un thérapeute professionnel. Celui-ci vous accompagnera dans le processus de “guérison”.
Ce n’est qu’après ce processus que le coaching sera efficace.

 

Mon rôle est de vous apporter une aide pour prendre conscience des comportements à adapter. Il couvrira également les premières informations sur le retour à l’emploi, en passant par le questionnement sur la réintégration, les modalités d’aménagement du poste de travail ou la réorientation professionnelle.

 

Un coach professionnel peut vous aider à faire le point sur votre carrière, vous apprendre à déléguer, à dire non avec assertivité, à mieux gérer votre temps ou vous éclairer grâce aux outils fournis par le coaching.

Si vous ressentez un épuisement professionnel ou si vous souhaitez vous faire accompagner pour reprendre le travail après un burn out , contactez-moi.
Je peux vous aider !

 

  • Outils pour ne plus reproduire les schémas qui vous ont conduit à l’épuisement

  • Réintégration après une longue absence

  • Aménagement de conditions de travail adaptées à la reprise

  • Identification d’un nouveau projet professionnel (Lisez aussi cet article sur le blog)

 

Formée au coaching professionnel et à l’accompagnement du burn out, mon rôle est de vous aider à retrouver l’équilibre dans votre activité professionnelle, à découvrir ce que vous aimez faire et quels sont vos talents, à atteindre vos objectifs ou à valoriser vos compétences sur le marché du travail.


Si vous désirez en apprendre plus sur le coaching professionnel, cliquez ici.

Si vous avez des questions, contactez-moi et je vous répondrai avec plaisir.

Me contacter

 

Communication interpersonnelle

Comment mieux communiquer et se faire comprendre ?

Force est de constater que la communication interpersonnelle n’est pas chose aisée.

Pourtant, nous disposons de nombreux moyens de communication grâce aux nouvelles technologies et notre communication peut se dérouler de manière instantanée, même lorsque nous sommes à l’autre bout du monde.

Mais malgré tous les moyens dont nous disposons, notre communication n’est pas toujours optimale. Blocages, malentendus, incompréhensions et même des tensions peuvent surgir pour diverses raisons.

Pour certains d’entre nous, communiquer peut s’avérer réellement compliqué en raison de la teneur du message et des conséquences éventuelles de celui-ci.

Les difficultés les plus courantes

• Exprimer son désaccord → apprendre à dire “non”
• Formuler une demande ou un besoin
• Négocier un bon accord
• Demander de l’aide
• …

Ces démarches peuvent s’avérer difficiles pour ceux qui redoutent de blesser l’autre ou craignent un refus ou un conflit.

Entre ce que je pense, ce que je crois dire, ce que je dis et ce que tu comprends,…

La communication est un échange de personne à personne, chacun étant à tour de rôle émetteur puis récepteur. Et chaque individu, selon ses propres expériences, son environnement et sa perception sensorielle ou émotionnelle s’est créé ce que l’on appelle sa carte du monde.
Celle-ci va interférer sur la façon dont nous émettons notre message et traverser les filtres propres à la personne à qui nous nous adressons.
C’est exactement le principe du jeu du téléphone sans fil auquel nous jouions enfant et qui nous réservait bien des surprises.


Alors comment faire pour améliorer notre communication interpersonnelle ?

Il existe des outils permettant d’augmenter la qualité des messages que nous émettons.

Comme pour tout nouvel apprentissage, mieux communiquer s’apprend jour après jour et demande de l’entrainement.

Chaque fois que cela est possible, préparez-vous, exercez-vous et évaluez le résultat !

Préparer sa communication

Commençons par avoir une vision claire du message que nous souhaitons transmettre :

  • Quelle idée voudrais-je émettre, quelle information dois-je obtenir, quelle solution dois-je trouver ?

  • Si mon interlocuteur ne devait retenir qu’une seule information dans tout ce que je lui dis, laquelle serait-ce ?

  • Formulez ensuite le contenu de manière précise et en utilisant le moins de mots possibles.

Choisir le bon moment

Dans certaines circonstances, mieux vaut être prudent quand au lieu et au moment choisi.
Par exemple, on ne fait pas un feedback difficile à un collaborateur devant tous ses collègues. Tout comme on évite d’entamer une discussion importante avec une personne visiblement très occupée.

Adopter une attitude positive et respectueuse

Autant le dire tout de suite : notre état d’esprit jouera un rôle crucial.
Bien sûr, les mots que nous utilisons sont importants. Mais nous communiquons tout autant notre bonne humeur, notre enthousiasme ou notre colère.
Considérons plutôt cet entretien comme une opportunité d’améliorer une situation et misons sur la conclusion positive de celui-ci.
C’est ce que nous appelons la pensée créatrice.

Respectons l’autre ainsi que son temps de parole et évitons de l’interrompre.
Nous pouvons également montrer de la compréhension :
« je comprends ton point de vue» ou « je comprends ce que tu ressens».

Communiquer c’est parler et écouter

Pour nous assurer que notre message a été formulé clairement, commençons par être à l’écoute des réactions de notre interlocuteur.
Quels mots utilise-t-il ? Quelle est l’intonation de sa voix ? Quelle est sa posture et l’expression de son visage ?

Soyons attentif au langage verbal et non verbal.

Montrer que nous sommes à l’écoute augmente la qualité de la relation et de la communication interpersonnelle.
Pour cela, commençons par être disponible, ce qui implique de nous consacrer totalement à la conversation. Observons et gardons le contact visuel avec notre interlocuteur.

Pour améliorer la qualité de notre écoute, nous pouvons par exemple poser des questions ou reformuler ce que nous avons compris. Cela nous permettra également de vérifier que nos propres filtres n’ont pas déformé ce qui nous a été dit.

Enfin, n’oublions pas d’accuser réception du message. Nous pouvons dire par exemple « j’ai entendu ce que tu m’as dit ».
Nous avons tous besoin d’être entendu, notre interlocuteur y compris, ne l’oublions pas !

En cas de problème à résoudre :
Trouver ensemble des solutions et conclure sur un accord gagnant / gagnant

Au travail, dans son couple ou avec les enfants, lorsque nous échangeons sur un problème à résoudre, nous cherchons à trouver l’issue la plus favorable.
Bien sûr, nous pouvons proposer nos propres solutions.
Mais en étant ouvert à d’autres pistes, nous pouvons inviter l’autre à réfléchir aux solutions qu’il envisage. Ainsi, nous ouvrons le dialogue et le rendons plus constructif. C’est de cette manière que nous pouvons aboutir à un accord qui satisfera chacun.

D’autres outils…

Ces quelques astuces de communication interpersonnelle permettent déjà d’améliorer grandement la qualité de nos échanges avec les autres.
Je vous invite à les tester en y ajoutant de la bienveillance envers vous et envers les autres.
Évaluez vos résultats, voyez ce qui fonctionne pour vous et continuez à progresser grâce à ce que vous expérimentez.
Enfin, soyez indulgent avec vous-même. Rappelez-vous que vous faites un apprentissage et soyez sûr que vous ferez mieux la prochaine fois.

Si vous désirez améliorer encore votre communication interpersonnelle, d’autres outils de développement personnel, de PNL et de CNV (Communication Non Violente) sont proposés en coaching.
Pour en savoir plus, contactez-moi.

Conseils pratiques pour vous aider à atteindre plus facilement vos objectifs


Vous voulez avancer et réussir dans vos différents projets ?
C’est une très bonne chose !
Mais quelquefois, avec le temps, vous avez tendance à en perdre certains de vue.
Vous vous découragez, et puis, il y a tellement de choses à faire !

 

“Oui d’accord. Alors, comment y arrive t-on ?”

 

Pour atteindre vos objectifs, voici quelques conseils pratiques :
 
  1. Tout d’abord, pour augmenter vos chances de réussite, il est important que vous fixiez VOUS-MÊME vos objectifs, en tenant compte de vos rêves et de vos envies.

    Ne fixez pas un objectif pour plaire ou satisfaire quelqu’un.
    Votre objectif doit vous plaire à vous ! 
    🙂


  2. En pratique, commencez par faire la LISTE des objectifs que vous souhaitez atteindre.

    Mais ne la faites pas uniquement dans votre tête ! Vous devez déjà penser à tellement de choses au cours d’une journée…

    Écrivez chaque objectif dans un carnet que vous garderez toujours avec vous. Et complétez votre liste avec vos idées de réalisations et les choses à mettre en place.

    Voilà ! Vous avez écris les premières lignes de votre plan d’action ! 😊


  3. Vos objectifs, petits ou grands, à court ou à long terme, doivent être DATÉS afin de les ancrer dans la réalité.

    Et pour garder le cap, datez également chaque étape à atteindre pour vous encourager 🙂


  4. Placez des RAPPELS VISUELS de l’objectif à atteindre.

    Cela peut prendre la forme de post it que vous placerez aux endroits stratégiques (dans la salle de bain, sur la porte du frigo, à côté du clavier de votre ordinateur,…) 😊


  5. Entourez-vous de PERSONNES OPTIMISTES et partagez votre projet avec elles.

    Elles pourront vous encourager et vous motiver en vous transmettant leur enthousiasme.
    Ainsi, vous vous sentirez moins seul lorsque vous rencontrerez des difficultés
    🙂


  6. N’oubliez pas de CÉLÉBRER vos réussites et chaque pas qui vous conduit vers votre objectif.

    Récompensez le travail réalisé ! Ce n’est pas parce que vous êtes focalisé sur le but à atteindre qu’il faut pour autant oublier de vous faire plaisir 😊

 
 
Cet article vous a plu et vous souhaitez en savoir davantage pour réussir à atteindre vos objectifs ?

Cliquez ici et… Switchez 🙂 !

 

Croyez en vous !

Vous avez des rêves, des envies, des ambitions mais vous doutez de vous et vous n’osez pas ?

Mon accompagnement va vous permettre d’envisager un autre possible et de trouver les clés pour réaliser enfin ce que votre cœur veut vraiment. Dans tous les domaines de votre vie.
Contactez-moi pour en savoir davantage et…

Switchez ! 🙂

Osez rêver. Et osez passer à l’action !

Ne vous laissez pas enfermer par ce que votre cerveau ou ce que les autres croient impossible.
Tous les gens qui ont réussi dans un domaine réputé difficile sont des gens qui ont cru en eux, et qui ont essayé.

 

Si vous n’essayez pas, vous n’obtiendrez rien.

 

Si vous agissez, peut-être réussirez-vous, peut-être pas du 1er coup, mais dans les deux cas vous serez fiers d’avoir essayé et vous aurez appris quelque chose.
Cet apprentissage vous permettra de faire mieux et d’avancer dans votre projet.
Ne laissez pas les regrets vous envahir, juste parce que vous pensiez que c’était impossible.

Osez et…
Switchez 😊 !